EGLISE SAINT JEAN BAPTISTE - QUARTIER SAINT-MÉDARD

Publié le par MONT DE MARSAN - LANDES

 

  • Saint Médar, aujourd'hui un quartier de Mont de Marsan, était un village indépendant jusqu'en 1869, et s'appelait Saint Médard en Beausse.

 

  • Cette église romane, dédiée à Saint Jean Baptiste, monte à la fin du  XI ème siècle.

 

  • Ravagée une première fois au XVème siècle, inccendiée par les protestants en 1569, elle fut restaurée au XVIIème siècle.

 

  • L'église primitive comportait :
  • - une seule nef, longée au nord par un porche à auvent.
  • - un simple mur clocher avec deux alvéoles, encore visible, pour les cloches.

eglise-Saint-Medard-.jpg

 

ST-MEDARD-copie-1.jpg En arrivant devant l'église, au dessus du porche d'entrée, un bas relief en bois, du XVIIIème siècle, vous accueille : Saint Antoine Ermite.BAS-RELIEF-ST-ANTOINE-ERMITE.jpg

Ce saint vécut au IVème siècle en Egypte et fut le fondateur de la  vie monastique.

Il est présenté accompagné d'un cochon.

Saint Antoine apparaît ainsi car les Antonins, hospitaliers de l'ordre de St-Antoine  créé au XIIème siècle avaient la permission de laisser vagabonder leurs cochons munis d'une clochette.

PAR LA PORTE

 

A Saint Médard, attenant à l'église, se tenait un hospice dédié à Saint Antoine pour l'accueil des pélerins de Saint Jacques de Compostelle.

 Une salle voutée, salle Saint Jean Baptiste, existe toujours. Elle se trouve juste à gauche de cette porte.

Une coquille en bois sculpté, au dessus de la porte d'entrée, à l'intérieur de l'église, signale cette halte pour les pélerins.

 

La porte d'entrée, réalisée en 1678 par J. Lalande, maître menuisier à Mont de Marsan, présente dans sa partie supérieur des vantaux.

POTE-DE-EGLISE.jpg

 

 Saint Jean Baptiste d'un coté, saint Antoine de l'autres, sculpté dans du bois de noyer. Les deux saints associés ont menés la vie d'ermite.

 

Le maître autel, de style baroque du XVIIIème siècles, représente Saint Médard, évêque, à Gauche et Saint Jean Baptiste à droite. Des scènes de la vie de Saint Jean Baptiste (le baptême de Jésus, le marthyre) sont représentées de part et d'autre du tabernacle.

Le tableau représentant "la crucifiction de Jésus" est plus récent :  Une oeuvre du peintre montois Louis Anselme LONGA (1840)

L'église de Saint Médard a eu pour desservant au XIX siècle l'abbé GUICHENE, inventeur du roulement à billes qu'il appelait *la boite à chapelets*   

AUTEL.jpgCHAPELLE-VIERGE.jpg

      DETAIL-DE-LA-PORTE.jpg

 

 Détail du centre de la porte d'entrée.

CROIX

  •  c'est une toute petite église.

 

 

Publié dans Coté Religion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antonins 02/10/2010 21:12


Bj je trésorier et responsable du blog et site des Antonins.Merci pour votre blog j'y ai trouvé une petite info + pour nous. Philippe


JACQUELINE/Mina 26/06/2010 00:43


je viens faire la touriste chez toi!
J'aime beaucoup ta présentation et tes photos sont toujours aussi sublimes!!!
Bonne fin de semaine Claude!


Chantal 24/06/2010 15:22


bonjour Claude
elle est peut etre petite, mais tres jolie.Bisous


Miangaly 24/06/2010 06:52


Tellement de choses à raconter à propos de cette "toute petite église" je me suis régalée ! L'anecdote de la "boite à chapelets" m'a fait sourire !
Bravo, bravo Claude pour tes articles ni trop courts ni trop longs, juste ce qu'il faut pour que ce soit agréable à lire !
Gros bisous