ROBERT WLERICK

 

Décédé à Paris (1944) Robert Wlérick est né le 13 avril 1882 à Mont-de-Marsan, rue du Château-Vieux où ses parents tenaient une fabrique de meubles.

Elève au Lycée Victor Duruy, son professeur Ismaël Morin découvre ses talents pour le dessin.

En 1899, il se rend à Toulouse où il suit pendant cinq ans les cours de l’Ecole municipale des Beaux-Arts. Après son service militaire, il s’installe à Paris où il découvre alors la sculpture antique et du Quattrocento dans les musées.

Il y fait la connaissance, grâce à Charles Despiau, d’un groupe de sculpteurs appelé " la bande à Schnegg ".

Un an après il participe pour la première fois au Salon de la société nationale des Beaux-Arts, dont il sera un exposant fidèle.

Chaque été il revient à Mont-de-Marsan dans son atelier rue Molière. Robert Wlérick connaît son premier grand succès en 1912 avec le buste La petite landaise qui lui vaut les félicitations de Rodin.

En 1913, il obtient un poste de professeur de dessin(Ecole Germain Pilon) qu’il occupera jusqu’en 1943.

Après la guerre, il reprend son activité et reçoit des commandes de monuments aux morts, notamment ceux de Morcenx et de Labrit.

En 1923 Wlérick fait partie du groupe de sculpteurs qui fondent le Salon des Tuileries.

En 1936 son projet pour la statue équestre en l’honneur du Maréchal Foch est retenu. Cette œuvre de grande importance ne sera achevée qu’après la mort de l’artiste par Raymond Martin, son ami et élève sculpteur.

Il meurt en 1944 de privation et de maladie.

 

ROBERT WLERICK

 

photo de la photo exposée au Musée de Mont de Marsan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :